220908 - Splann ! Enquête méthanisation petit tracteur champ jaune Crédits Jean Leveugle original-min-min
Nouvelle enquête : « En Bretagne, la méthanisation sous pression »

par | 13 09 2022

Le « biogaz », solution miracle ? En pleine crise de l’énergie, la France entend développer à grand pas sa production de gaz grâce à la méthanisation. Le gouvernement prévoit une loi permettant à cette technologie de déroger à de nombreuses normes environnementales. Problème : la filière est déjà largement hors de contrôle, malgré les importants risques industriels, sanitaires et environnementaux qui lui sont intrinsèques, En pleine sécheresse, elle représente un risque supplémentaire pour nos ressources en eau.

La nouvelle enquête de Splann ! révèle, à partir de l’étude de cas bretons, que de nombreux méthaniseurs dérogent à d’importantes normes sanitaires. Et les (très rares) contrôles font état de graves manquements à la sécurité dans ces installations. Pourtant, le risque de disséminations de maladies et de pathogènes, encore peu connu, devrait inciter à la prudence.
La sécheresse et la guerre en Ukraine font craindre des difficultés pour la sécurité alimentaire… et la méthanisation complique la situation : les méthaniseurs, gourmands en apports végétaux tels que le maïs, font concurrence aux éleveurs qui doivent nourrir leurs bêtes, et engloutissent des stocks d’aliments qui auraient pu être destinés aux humains. De plus en plus de champs sont désormais dédiés à la production énergétique, quitte à contourner la réglementation.
Cerise sur le gâteau, la plus-value de la méthanisation est en train d’échapper aux agriculteurs. Seuls les plus gros parviennent à tenir tête aux multinationales de l’énergie, qui accroissent leur pouvoir sur l’agriculture, au sein même des fermes… et sur nos campagnes. La protection du bocage va donc de plus en plus dépendre des priorités des multinationales de l’énergie comme Total ou Engie.

85

c’est le pourcentage des installations contrôlées en Bretagne en 2020  qui n’avaient pas réalisé les aménagements prévus au début du projet.

« L’énergie paie mieux que les produits agricoles. »

Charlotte Quenard, chargée de mission à la chambre d’agriculture de Bretagne

Lire notre enquête sur la méthanisation en Bretagne

Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des contenus inédits par mél et soyez alertés de nos nouvelles enquêtes. C'est gratuit !

Soutiendrez-vous notre journalisme d'enquête ?

En tant que journalistes, nous avons fondé Splann ! pour mener des enquêtes au long cours sur des sujets sensibles qui touchent à la Bretagne. Vous pouvez lire ici nos motivations.

Notre mission exige de rester indépendants de toute puissance politique et d'argent. Les contributions de nos lectrices et lecteurs sont donc essentielles pour financer un travail gourmand en ressources et garder nos articles accessibles à tous. Si vous le pouvez, envisagez de faire un don via HelloAsso. Il ouvre droit à une réduction d'impôt. Merci.