220311 - Splann ! Dessin Belo Monte Yann Le Sacher - compressé
Nouvelle enquête : à Landunvez, l’environnement pèse peu face au baron du porc

par | 26 07 2022

Inès Léraud et Kristen Falc’hon ont publié mardi 26 juillet 2022 leur première enquête pour Splann !. À Landunvez (29), Avel vor produit près de 27.000 porcs par an, représentant 22.000 tonnes de lisier et 38 tonnes d’ammoniac. Malgré des jugements contraires et une enquête publique contestable, l’exploitation d’un des patrons du lobby porcin prend le chemin d’une régularisation par le préfet.

« Étranger, bienvenue à Landunvez, ses plages de sable fin, son festival rock et sa méga-porcherie détenue par le président du comité régional porcin. » Tel pourrait être le panneau annonçant l’entrée dans cette commune balnéaire du « far west » finistérien. Ici, 26.600 cochons sont produits par an, malgré l’annulation de l’autorisation d’extension par la justice administrative. Une situation bientôt régularisée suite à une enquête publique aux conclusions pourtant biaisées. Inès Léraud, journaliste co-autrice de la BD « Algues vertes, l’histoire interdite » et Kristen Falc’hon, documentariste et fils d’éleveur porcin, signent pour Splann ! une enquête inédite sur la porcherie Avel Vor de Philippe Bizien. Ses agrandissements successifs illustrent la politique du fait accompli qui prévaut souvent en matière agricole en Bretagne. La course au gigantisme se poursuit avec le soutien de l’État, en dépit des préconisations environnementales, et des décisions de justice.

25

Comme autant d’exemples d’autres projets agro-industriels validés par les préfets que nous listons sur une carte interactive. Les avis négatifs d’autorités compétentes et les revers judiciaires n’empêchent pas la construction d’infrastructures polluantes, au nom de la croissance économique. Ces transgressions des règles par l’État lui-même signent la faillite de la démocratie environnementale et participative.

« Vous avez vu qui est le pétitionnaire [Philippe Bizien, président du comité régional porcin, NDLR] ? Il a tout de même une superficie politico-sociale importante. »

Dominique Rémy, premier conseiller au tribunal administratif de Rennes

Lire notre enquête : « Démocratie environnementale : les travers du porc »

Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des contenus inédits par mél et soyez alertés de nos nouvelles enquêtes. C'est gratuit !

Soutiendrez-vous notre journalisme d'enquête ?

En tant que journalistes, nous avons fondé Splann ! pour mener des enquêtes au long cours sur des sujets sensibles qui touchent à la Bretagne. Vous pouvez lire ici nos motivations.

Notre mission exige de rester indépendants de toute puissance politique et d'argent. Les contributions de nos lectrices et lecteurs sont donc essentielles pour financer un travail gourmand en ressources et garder nos articles accessibles à tous. Si vous le pouvez, envisagez de faire un don via HelloAsso. Il ouvre droit à une réduction d'impôt. Merci.