190918 - Splann ! Patrick Drahi à l'école polytechnique Crédits Ecole polytechnique J. Barande CC BY-SA 2.0
Drahi ouvre un nouveau front dans la guerre des magnats contre l’information

par | 23 11 2022

Une audience importante pour l’avenir du journalisme d’enquête en France se tient ce mercredi devant la cour d’appel de Versailles. Le site Reflets.info et le Syndicat national des journalistes (SNJ) tenteront d’obtenir l’annulation d’une décision du tribunal de commerce de Nanterre qui interdit au média de publier tout nouvel article sur le groupe Altice, propriété du milliardaire Patrick Drahi.

« Altice au pays des pirates » : tel est le nom du dossier que publie en septembre Reflets.info. Le journal d’investigation en ligne s’est plongé dans les données révélées par un groupe de hackers qui éclairent sur les montages fiscaux de la multinationale Altice (SFR, BFMTV, RMC, i24News…) et de son propriétaire Patrick Drahi. Des révélations qui fâchent le milliardaire. Celui-ci attaque le journal pour violation du droit des affaires. Ce délit, instauré sous le premier quinquennat d’Emmanuel Macron, est décrit par les organisations de journalistes comme une procédure de contournement du droit de la presse.

Le 10 octobre, le tribunal de commerce de Nanterre déboute Altice de ses demandes de suppression d’articles, mais ordonne à Reflets.info « de ne pas publier de nouvelles informations ». « Si sa décision venait à prospérer, c’est toute l’investigation économique qui pourrait disparaître », réagit un collectif d’une centaine de médias, dont Splann ! fait partie. L’audience en appel est fixée ce mercredi 23 novembre. Le SNJ, qui intervient aux côtés de Reflets.info, appelle à un rassemblement devant la cour d’appel de Versailles à 14 h.

41

C’est le nombre de poursuites « bâillons » lancées contre des membres du réseau mondial de journalistes d’investigation sur le crime et la corruption (OCCRP). Un record, selon l’organisation.

« Le tribunal de commerce de Nanterre confirme que [la loi sur le secret des affaires] constitue un réel danger pour la liberté d’expression, permettant aux entreprises d’obtenir en référé des mesures de censure qui n’oseraient même pas être plaidées devant le juge civil. »

Conclusions en intervention volontaire du SNJ dans le procès en appel de Reflets.info contre Altice

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des contenus inédits par courriel et soyez alertés de nos nouvelles enquêtes. C'est gratuit ! (ou en breton ici)

E brezhoneg ? Ou en français ?

Vous pouvez visiter notre site en breton ou fermer cette fenêtre pour continuer votre navigation.

Soutiendrez-vous notre journalisme d'enquête ?

En tant que journalistes, nous avons fondé Splann ! pour mener des enquêtes au long cours sur des sujets sensibles qui touchent à la Bretagne. Vous pouvez lire ici nos motivations.

Notre mission exige de rester indépendants de toute puissance politique et d'argent. Les contributions de nos lectrices et lecteurs sont donc essentielles pour financer un travail gourmand en ressources et garder nos articles accessibles à tous. Si vous le pouvez, envisagez de nous faire un don ponctuel, mensuel ou annuel. Il ouvre droit à une réduction d'impôt. Merci.