220214 - Splann ! Port de Brest Crédits Matt Keral by Flickr
Glané pour vous dans la presse, en août 2022

par | 01 09 2022

Chaque mois, la rédaction de Splann ! vous conseille plusieurs enquêtes, reportages ou documentaires en lien avec ses centres d’intérêts qui auraient mérité plus de visibilité.

🧨 Feu aux poudres. Passée inaperçue dans la presse pour l’instant, une enquête publique a débuté à Pont-de-Buis-lès-Quimerc’h (29). L’entreprise Nobel Sport, spécialisée dans la poudre de chasse et de tir ou encore dans la production de douilles, souhaite augmenter sa production annuelle de poudre. La suite d’un possible projet de filière de poudre militaire, comme l’annonçait Ouest-France en février ? À noter que des produits de Nobel Sport, tels que les gaz lacrymogènes sont utilisés dans des actions de maintien de l’ordre.

🌷 Fleur cramée. Dans le Finistère sud, les champs de tulipes à perte de vue peuplent les cartes postales de cette région connue pour ses plages de sable blanc et son surf. Un paysage idyllique qui cache une pollution massive des sols et des cours d’eau par les pesticides utilisés dans la culture de ces fleurs, comme le souligne Basta !. Pesticides qui ruissellent ensuite jusqu’à l’océan, impactant jusqu’à la conchyliculture locale et la peau des surfeurs, révélait Catherine Le Gall dans « L’imposture Océanique », ici interviewée par Le Télégramme.

☢️ Nucléaire. La Californie, très durement frappée par la crise climatique, voit ses barrages perdre en production. De plus en plus d’écolos voient alors dans le nucléaire, malgré les risques, une solution permettant d’éviter un recours massif aux combustibles fossiles. De quoi remettre en cause l’énorme consommation d’énergie de la Silicon Valley ? Un article intéressant à lire dans Le Monde Diplomatique (payant) au moment où des centrales françaises doivent déroger aux normes environnementales pour poursuivre leur activité, comme le rappelle France Info

💧 Méga-l’eau. Le journaliste de France Info Thomas Baïetto s’est rendu autour de la Sèvre Niortaise pour enquêter sur les méga-bassines, ces retenues d’eau artificielles construites pour irriguer les cultures de certains agriculteurs. L’une d’elles, déjà construite, d’une capacité de 241.000 m³, représente un véritable trésor de guerre en période de sécheresse. Un travail journalistique chiffré et détaillé qui permet de questionner le modèle agricole intensif.

✒️ Libérer l’esprit des journalistes. L’essai de l’ex-secrétaire général du SNJ-CGT (syndicat de journalistes), Michel Diard, nous livre une analyse des mécanismes par lesquels la fameuse main – pas si invisible -, du marché a mis en coupe réglée les rédactions de la plupart des mass-media nationaux ou régionaux ; de la télévision au papier, en passant par les radios. Lumière crue sur ce qu’être journaliste dit aujourd’hui de renoncements. L’auteur s’exprime ici dans L’Humanité (payant).

Abonnez-vous à notre infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des contenus inédits par mél et soyez alertés de nos nouvelles enquêtes. C'est gratuit !