201025 - Splann ! Aber Wrac'h Landéda Crédits Sébastien Le Derout by Unsplash-min
Glané pour vous dans la presse, en janvier 2023

par , , , | 24 01 2023

Chaque mois, la rédaction de Splann ! glane pour vous les informations qui sont passées sous les radars, mais aussi enquêtes, reportages ou documentaires en lien avec ses centres d’intérêts qui auraient mérité plus de visibilité.

🌴 Lande contre béton. La cour administrative d’appel de Nantes a confirmé le 22 novembre 2022 le classement de l’île de Berder, dans le golfe du Morbihan, comme « espace remarquable », nous apprend Ouest-France. Seconde victoire, le 19 décembre, toujours en appel, au sujet cette fois du statut de résidence secondaire pour un bâtiment de cette île. Propriété du groupe Giboire depuis 2016, cet îlot paradisiaque est au cœur d’un intense conflit qui oppose le promoteur immobilier rennais et le collectif Berder ensemble. De quoi faire tomber à l’eau le projet de construction d’un hôtel cinq-étoiles.

💉 Dans la même veine. L’ancien élu de Quimper Nicolas Gonidec a été mis en examen en décembre 2021 pour exercice illégal de la profession d’infirmier et agressions sexuelles suite aux plaintes d’une cinquantaine de femmes. Une première condamnation pour des faits similaires et le procès à venir n’ont pas empêché l’ex-responsable d’An Tour Tan Web Media de créer une nouvelle société de production audiovisuelle, comme a pu le vérifier Splann !. FGE Feel Good Events a été lancée le 1er septembre 2022 avec l’aide de Florent de Kersauson, élu du Rassemblement national à la Région Bretagne et condamné en première instance début 2022 pour des délits financiers.

⛓ Esclavage moderne. Logements insalubres, cadence de travail infernale, promesses de régularisation jamais tenues… Streetpress rapporte les témoignages saisissants d’ex-travailleurs sans-papiers de l’ex-société finistérienne Prestavic, spécialisée dans le ramassage de volailles. Faisant preuve d’un certain courage, 14 d’entre eux ont saisi la justice. La société et son dirigeant ont été condamnés pour traite d’êtres humains par le tribunal de Brest, le 15 décembre.

💧 Guingamp-Paimpol, bientôt assoiffés ? « La vulnérabilité au changement climatique n’est pas réellement appréhendée, […] et les enjeux de la mobilité, du cadre de vie ainsi que la nécessité d’une ressource en eau suffisante sont oubliés. » L’avis de la Mrae sur le projet de PLUi de Guingamp-Paimpol agglo (22) est clair : les lacunes environnementales sont grandes. Parmi les inquiétudes, l’artificialisation des terres. Une pierre de plus dans le jardin des promoteurs de l’usine à saumons de Plouisy.

🏠 Bretons sans toit. Le sujet n’est pas nouveau, il revient d’ailleurs sans cesse dans les discussions entre Bretons : le secteur immobilier connaît un boom sans précédent. Sur la côte, encore plus qu’ailleurs sur le territoire, il devient quasi impossible de se loger. Le littoral atlantique est de plus en plus en proie à une « côte d’azurization ». Une analyse à lire dans Le Télégramme.

🤹‍♀ Kermesse à Landunvez. En novembre, le préfet du Finistère a finalement autorisé l’extension de la porcherie industrielle Avel vor, à Landunvez (29). De quoi déclencher la colère de riverains et d’élus fermement opposés au projet. Écoutez sur Radio Breizh leurs réactions à l’occasion d’une kermesse dans la commune (en breton).

 

Abonnez-vous à notre infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des contenus inédits par courriel et soyez alertés de nos nouvelles enquêtes. C'est gratuit ! (ou en breton ici)

E brezhoneg ? Ou en français ?

Vous pouvez visiter notre site en breton ou fermer cette fenêtre pour continuer votre navigation.

Soutiendrez-vous notre journalisme d'enquête ?

En tant que journalistes, nous avons fondé Splann ! pour mener des enquêtes au long cours sur des sujets sensibles qui touchent à la Bretagne. Vous pouvez lire ici nos motivations.

Notre mission exige de rester indépendants de toute puissance politique et d'argent. Les contributions de nos lectrices et lecteurs sont donc essentielles pour financer un travail gourmand en ressources et garder nos articles accessibles à tous. Si vous le pouvez, envisagez de nous faire un don ponctuel, mensuel ou annuel. Il ouvre droit à une réduction d'impôt. Merci.