Des oiseaux morts par milliers

Des oiseaux morts par milliers

Les deux grands parcs éoliens terrestres d’Iberdrola qui encerclent la petite commune de La Venta, près de l’isthme de Tehuantepec sur la côte ouest du Mexique, suscitent de vives inquiétudes pour les oiseaux migrateurs et les chauve-souris. Ils génèrent aussi des tensions avec des paysans qui s’estiment lésés par la multinationale.

« Aux pieds des éoliennes, le crime organisé »

« Aux pieds des éoliennes, le crime organisé »

Près de l’isthme de Tehuantepec, sur la côte ouest du Mexique, d’immenses parcs éoliens fleurissent depuis une vingtaine d’années. Ils sont portés par des multinationales aux pratiques parfois douteuses. Les éoliennes sont un sujet sensible dans lequel s’entremêlent litiges avec les paysans, accusations de spoliations des terres et de corruptions, milices armées, menaces contre des journalistes et assassinats d’activistes… « Splann ! » perce la chape de plomb qui pèse aux pieds des éoliennes, en faisant le point sur ce contexte sanglant et sur ce que l’on sait de l’implantation contestée d’Iberdrola dans la région.